Les fonctions écologiques

La forêt : un équilibre écologique riche et fragile

La forêt présente une grande diversité biologique végétale et animale. Il existe en France 136 espèces d'arbres (76 feuillues et 60 résineuses). La forêt est un écosystème naturel complexe, qui évolue et se modifie naturellement selon le stade de développement des arbres. Elle abrite une multitude d'organismes vivants : arbres, autres végétaux, animaux de toutes tailles dans des milieux très diversifiés (sols, climats, eau).

Gérer cet équilibre pour mieux la protéger, c'est le travail des forestiers.


La forêt protège les sols et améliore la qualité de l'eau

Les forêts contribuent à la stabilité des sols par l'action des racines, notamment dans le maintien des versants en montagne, mais aussi en plaine et sur les plateaux vallonnés.

Les forêts contribuent également à l'assainissement des eaux et à la régularisation du régime des crues, par l'action des litières forestières et des sols aérés par les racines qui agissent à la fois comme un filtre et comme une éponge.


Photo hêtre ruisseau (png - 2376 Ko)

Vallée de la Hoëgne, torrent coulant dans les terrains primaires de l'Ardenne, non loin des Fagnes.


La forêt contribue à la lutte contre le changement climatique

Les forêts absorbent naturellement une partie du carbone émis dans l'atmosphère par les activités humaines.

85% du carbone stocké dans la végétation l'est par les forêts. Une forêt en croissance stocke du gaz carbonique et libère de l'oxygène. C'est un "puits" de carbone.

Une fois coupé, le bois, utilisé comme matériau, constitue un stock de carbone, celui dont l'arbre a eu besoin pour sa croissance. Ainsi, une maison construite avec 20m3 de bois stocke 20 tonnes de gaz carbonique !

Une forêt exploitée et gérée durablement est donc un excellent moyen de lutte contre l'effet de serre !


Le bois, matériau écologique par exellence

Le matériau bois présente de nombreux avantages pour l'environnement :

  • il est naturel, écologique, renouvelable et recyclable ;
  • 1 m3 de bois stocke 1 tonne de gaz carbonique ;

Produit grâce au travail des sylviculteurs, le bois répond aux nouveaux besoins de nos sociétés et aux enjeux du développement durable.

  • le matériau bois nécessite peu d'énergie fossile pour sa fabrication.

Pour la fabrication d'une poutre, le bilan CO2 du bois est positif, alors qu'il est négatif pour l'acier et le béton, et largement négatif pour l'aluminium.