Logo Groupe de progrès de la forêt privée (jpg - 12 Ko)

Le groupe de progrès de la forêt privée

L'IDF appuie et coordonne le réseau national des organismes de développement forestier : centres d'études techniques et économiques et d'expérimentations forestières (CETEF) et groupements de développements (GDF).

Ces associations locales regroupent les propriétaires forestiers qui veulent améliorer leurs pratiques sylvicoles et mener une gestion forestière plus dynamique.

InterCetef 2016

Les prochaines rencontres du réseau de développement de la forêt privée auront lieu les 22 et 23 septembre 2016 en Bourgogne.

Thème : les sylvicultures du Douglas.

Les responsables et animateurs des groupes de progrès et associations de développement forestier de la forêt privée sont invités à échanger sur les différentes sylvicultures du douglas.

Le douglas est une essence forestière majeure.
Nos peuplements actuels sont issus pour leur grande majorité de plantations réalisées dans les années 1960 à 1980.
Ils arrivent progressivement à des âges et diamètres où la récolte devient possible, la question de leur renouvellement se pose donc avec acuité.
Comment procéder (coupes rases, récoltes progressives...) ?, à partir de quels critères de décision ?, pour quelles valorisations du bois ?..., voilà quelques uns des points qui seront débattus avec l'aide des meilleurs spécialistes nationaux de cette essence.

Des visites de parcelles forestières – gestion en futaie régulière ou irrégulière –, de la scierie FCA à Autun et des exposés sont au programme.

Informations auprès d’Alain Colinot : alain.colinot@cnpf.fr - tél. 02 38 71 90 62

À télécharger :


La convergence des groupes de développement forestier

Schéma de convergence (jpg - 11 Ko)

Le CNPF et les Chambres d'agriculture animent, à eux deux, plus de 75 % des groupes de développement de la forêt privée. Ces groupes sont un support indispensable pour les expérimentations et démonstrations en forêt. Ils constituent un relais pour le transfert de connaissances, et pour les remontées des problématiques techniques du terrain.

Fort de ce constat, le CNPF et les Chambres d'agriculture, sur une demande initiale de ces groupes, ont l'ambition de mettre en cohérence leurs actions au travers d'un schéma de convergence global, qui traite des statuts, de l'organisation, des techniques, et de la communication.

« Ce schéma de convergence est le résultat de concertations et de réflexions portées par les groupes de développement forestier. 

Dans ce contexte, il faut inciter toutes nos associations à converger : dans tout regroupement, le groupe est meilleur que le meilleur du groupe »

Henri de Bronac, porte-parole national des Groupes de progrès de la forêt privée.

À télécharger :


Les interventions du dernier InterCetef

Catalogue 2015 des actions (jpg - 14 Ko)

Cet InterCetef 2015 à Paris a été l'occasion de faire un point complet de la situation, et d'examiner les modalités de mise en œuvre de cette démarche importante pour l'avenir des associations.

À télécharger :


Les InterCetef des années précédentes

Tous les ans à l'automne, l'IDF organise la journée nationale des groupes de développement forestier.

Un compte-rendu de ces journée paraît ensuite dans la revue Forêt-entreprise.

À télécharger :


Annuaire - Contact

Le réseau du développement forestier regroupe l'IDF, les CRPF, et les organismes de développement de la forêt privée : CETEF, GEDEF, GDF...

Derrière la variété des noms et des pratiques, 2 objectifs principaux :

  • la mise au point des techniques et des modèles de sylviculture, 
  • la vulgarisation de ces techniques et modèles, et la sensibilisation de nouveaux propriétaires.

Retrouvez les coordonnées de tous ces organismes dans l'annuaire en ligne sur ce site.

Contact : Alain COLINOT, CNPF-IDF Orléans
tél. 02 38 71 95 50 ou 06 09 41 60 89 - alain.colinot@cnpf.fr

À consulter :