Assurances forestières

Assurance responsabilité civile : indispensable !

Si vous possédez un bois ou une forêt, votre responsabilité civile peut être mise en cause en cas d'accident d'un tiers, même si votre forêt n'est pas ouverte au public ! Car tout propriétaire est responsable de son bien.

L'assurance responsabilité civile est essentielle pour le propriétaire, pour ne pas risquer d'avoir à payer des millions d'Euros si un tiers est gravement blessé par une simple chute de branche dans sa forêt.

Le moyen le plus économique pour s'assurer est d'adhérer à un syndicat de propriétaires forestiers.

À consulter :


Assurance dommages : incendie, tempête

Une assurance dommage couvre les risques d'incendie, de tempête... Demander un devis aux assureurs afin de comparer les tarifs, les garanties, et les conditions. 

La fédération Forestiers Privés de France a choisi le courtier en assurance Verspieren pour élaborer un produit inédit en dommages incendie et tempête pour les propriétaires forestiers : Sylvassur. Des prix en moyenne 40% inférieurs à ceux des autres assureurs français, et ce sur l'ensemble du territoire !

À consulter :


Et le sylviculteur lui-même ?

L'assurance responsabilité civile du sylviculteur ne couvre que les dommages accidentels infligés à des tiers : elle ne couvre pas le sylviculteur s'il se blesse.

A moins d'être affilié à la MSA à titre obligatoire, le sylviculteur qui se blesse en effectuant des travaux dans sa forêt ne bénéficie pas d'une couverture "accident du travail". Il lui faut alors vérifier auprès de sa caisse d'assurance maladie si les travaux en forêt sont couverts et s'il existe une limite de temps passé à ces travaux.

Le sylviculteur qui le souhaite peut souscrire auprès d'un assureur privé une garantie complémentaire frais de soin et/ou une garantie individuelle accident. Cette dernière concerne les accidents domestiques et on peut généralement la souscrire dans le cadre de son contrat d'assurance "généraliste" (de type multirisque chef de famille).

À consulter :