Sylvassur, une évolution majeure dans l'assurance des forêts !

Le 09/04/2013

Après avoir défini un cahier des charges, la Fédération Forestiers privés de France a sélectionné le courtier en assurances Verspieren pour élaborer un produit d'assurance inédit en dommages incendie et tempête.

Sylvassur protège les forestiers privés face aux risques :

 

  • les plus fréquents : incendie et foudre
  • les moins fréquents : explosion, chute d’un aéronef, coûts de lutte contre les incendies
  • et en option : les dégâts causés par le vent, les ouragans et les tornades.

 

Les propriétaires forestiers bénéficient de tarifs préférentiels, liés à la zone géographique et à la composition de la forêt, jusqu’à 40% inférieur à celui du marché, pour un produit beaucoup plus adapté.

 

En 2013, cette prime est éligible à la réduction d’impôt sur le revenu jusqu’à 5.67€/ha/an

 

Une assurance à la carte :

 

  • les conditions d’assurance sont personnalisées par parcelle (le nombre de parcelles est illimité) ;
  • une couverture « à la carte », parcelle par parcelle, selon les besoins du forestier et l’organisation de sa forêt.
    Il n’est pas obligé d’assurer la totalité de sa propriété. 

 

Verspieren propose le périmètre le plus large en termes d’offre de valorisation du bois :

 

  • un minimum de valeur garantie par hectare le plus bas du marché ; 
  • un maximum de valeur garantie par hectare le plus haut du marché ; 
  • la possibilité de proposer des offres sur mesure dans les cas sortant du périmètre. 

Mieux valoriser : chaque parcelle et sous-parcelle est parfois composée de peuplements différents ayant des âges différents. Verspieren a souhaité, en répondant au cahier des charges de la fédération, donner la possibilité au forestier, soit de valoriser ses parcelles au plus près de la réalité indépendamment les unes des autres, soit en misant dès à présent sur la valeur d’avenir de son bois. En investisseur responsable, le forestier décide de couvrir sa forêt ou une partie de celle-ci, selon son besoin réel.

 

Mieux indemniser : Sylvassur propose trois seuils de destruction à partir desquels le forestier peut disposer de la totalité de l’indemnisation pour mieux assurer son investissement et reconstituer sa forêt (75 %, 65 %, 50 %).

 

En s’assurant avec Verspieren, le forestier privé peut :

  • remettre en état son patrimoine forestier qui aurait subi un dégât, grâce à des financements versés rapidement, facilitant d’autant plus rapidement l’effacement du traumatisme subi ; 
  • sécuriser son investissement (fruit de dizaines d’années de travail qui peuvent être anéantis en quelques heures) ; 
  • contribuer au développement durable en entretenant et gérant sa forêt.

 

Mots-cléstempête, assurance, incendie
SourceForestiers privés de France   (h t t p : / / w w w . f o r e t p r i v e e f r a n c a i s e . c o m / s y n d i c a t / )   (federation@foretpriveefrancaise.com)