La Veille économique mutualisée de la filière forêt-bois est lancée

Le 03/02/2020

Réunion de lancement de la VEM filière forêt-bois

La Veille économique mutualisée de la filière forêt-bois (VEM) est un outil d'envergure inédit en France, porté par l’ensemble de la filière, amont et aval. Son objectif est d’offrir une vision partagée de l’économie de la filière forêt-bois et d’améliorer la connaissance des marchés. 

Une nouvelle plateforme Internet, lancée le 14 janvier 2020, met à disposition l’ensemble des indicateurs économiques de la filière. Elle permet aussi de réaliser des simulations.

La VEM garantit des chiffres fiables, cohérents, et de référence, qui démontrent que la filière forêt-bois pèse dans l’économie française. Elle a ainsi permis de valider de façon indiscutable des chiffres précédemment obtenus par estimation, notamment les emplois directs créés par la filière. 

La VEM raisonne en valeur ajoutée par branche d'activités, au travers d’un tableau emplois-ressources.

La valeur ajoutée est la différence entre la valeur de la production et celle de ses consommations intermédiaires. Elle est plus significative que le chiffre d’affaires – qui lui n’est pas forcément synonyme de création de richesse. La somme des valeurs ajoutées sur le territoire constitue le produit intérieur brut (PIB). C’est une donnée universelle qui permet donc des comparaisons entre entreprises et entre filières.

L’outil offre une analyse structurelle (et non conjoncturelle) à partir de données publiques collationnées, issues notamment de l’INSEE ou d’Agreste.

Chiffres clés de la filière forêt-bois

  • La valeur ajoutée de la filière forêt bois est égale à 25 milliards d’euros, soit 1,1% du PIB.
    Sachant que l’ensemble des activités industrielles de la France représente 12% de son PIB, la forêt y contribue significativement.
    La construction est responsable de la moitié de la valeur ajoutée créée par la filière, les produits de consommation courante en représentent un cinquième, puis les emballages, l’énergie et les meubles comptent chacun pour environ 10% de la valeur ajoutée.
  • La filière forêt-bois crée 378 000 emplois temps plein directs, soit 12,4% des emplois industriels français !
    C’est plus que les emplois créés dans l’aéronautique ou le nucléaire.
  • Le taux de couverture de la demande par l’offre est de 61%, ce qui signifie que le bois employé en France est principalement issu du marché intérieur.
    Cette part varie selon la filière (bois d’œuvre, bois d’industrie, bois énergie) : par exemple, 86% du bois énergie commercialisé en France provient de la ressource française.

La VEM filière bois est le fruit d’un partenariat entre organismes publics et privés : 4 ministères (Agriculture, Industrie, Logement, Écologie) et 3 interprofessions (France Bois Forêt, France Bois Industries Entreprises, Codifab).

Le CNPF et Fransylva sont membres à part entière de cette VEM.