Le groupe Fruitiers forestiers de l'IDF en 2008 (jpg - 12 Ko)

Le groupe Fruitiers Forestiers de l'IDF

Chaque année, une quarantaine de passionnés se retrouve sur le terrain pour faire le point et tirer des enseignements sur les "fruitiers forestiers" : noyers, alisiers, merisiers, cormiers...

Un groupe de passionnés

Créé à l'initiative d'anciens membres des groupes de travail « noyers à bois » et « feuillus précieux et fruitiers forestiers », ce groupe est constitué de sylviculteurs, de conseillers, de gestionnaires, de pépiniéristes, parfois d’utilisateurs et de chercheurs.

Il bénéficie du soutien de l'IDF pour l'envoi des courriers, des comptes rendus et en partie pour l'animation. Dans les régions, un appui est apporté par les membres locaux, sylviculteurs et CRPF, pour l'organisation et l’animation des visites de terrain.

Autour d'un « noyau » de participants réguliers, en général expérimentés, gravitent des participants occasionnels intéressés par les noyers, les alisiers, le merisier, le cormier...

Cette souplesse permet de bénéficier d'expériences et d'informations variées, tout en élargissant leur diffusion. L'hétérogénéité des niveaux de connaissances est atténuée par des rappels périodiques sur les acquis.

Par son fonctionnement, ce groupe se situe donc entre une sorte de Cetef national spécialisé sur les fruitiers et un groupe technique inter-organismes.


Un groupe d'échange d'informations et de savoir faire

A la fois groupe d'échange d’information, de veille et de discussion, c’est actuellement la seule structure nationale permettant de faire un point annuel sur les fruitiers forestiers.

Il assure aussi la transmission entre participants d'un savoir-faire acquis au cours des 40 dernières années sur ces essences.

Bien que de valeurs patrimoniale, économique et écologique élevées, les fruitiers forestiers, minoritaires en quantité et en surface, sont encore trop négligés par l'administration, les organismes de recherche et de développement, voire les gestionnaires. Ils sont peu ou mal pris en compte dans les dispositifs d'aides quand ils existent.

D'où l'intérêt de maintenir une dynamique sur ces essences, permettant de valoriser des références parfois anciennes et de continuer à en tirer des recommandations pratiques.


Un groupe de diffusion et de vulgarisation

Depuis 2005 le groupe « fruitiers forestiers » s’est déplacé dans la Marne, en Charente, puis en Nord-Pas de Calais et Picardie et enfin dans le Calvados.

Au cours de ces voyages, les peuplements visités ont donné lieu à des discussions sur diverses thématiques, dont le mélange d’essences, l’accompagnement ligneux et les éclaircies.


Contacts

  • M. Hubert Guillais, Président du groupe Fruitiers Forestiers :
    Le Prieuré Saint Martin – 72300 Sablé sur Sarthe
    Tél. 06 62 44 25 25 - guillais.expert@hotmail.fr
  • ou M. Jacques Becquey, ingénieur IDF-CNPF : jacques.becquey@cnpf.fr qui fera suivre aux personnes concernées.

À télécharger :