La forêt privée sur le territoire français

Une ressource abondante, mobilisable dans le respect de la gestion durable des forêts.

Un tiers du territoire

La forêt française recouvre 16,5 millions d’hectares*, soit 30 % de la surface du territoire. Après 50 ans de progression en surface, ses contours se sont stabilisés ces dernières années.

* (dont 15,7 millions d’hectares sont à vocation de production)


Les ¾ de la forêt française appartiennent à des propriétaires forestiers

La forêt privée représente 74 % de la surface forestière française avec ses 12,2 millions d’hectares dont 11,8 millions d’hectares sont à vocation de production.

- Forêt publique : forêt domaniale ou des collectivités relevant du régime forestier et gérée par l’Office national des forêts (ONF)
- Forêt privée : forêt appartenant à des propriétaires ou des groupements privés

 

Surface de la forêt privée, répartition par propriété et par interrégion :


Source : Inventaire Forestier National


La forêt privée occupe 23% du territoire métropolitain

Neuf départements ont un taux de boisement de forêt privée supérieur à 40% : la Corrèze, les Alpes-Maritimes, la Dordogne, la Gironde, le Lot, l’Ardèche, le Var, la Corse du Sud et les Landes. La superficie de la forêt privée a augmenté de 25% entre 1970 et 2010. L’augmentation de la superficie de la forêt privée s’est faite essentiellement par l’abandon des usages pastoraux et agricoles dans l’arc méditerranéen.

 

Évolution de la superficie de la forêt privée entre 1970 et 2010 :

Source : Inventaire Forestier National


Une forêt majoritairement feuillue

Photo - Chêne pédonculé (jpg - 73 Ko)

Chêne pédonculé


La forêt privée est majoritairement feuillue (74%). Elle est aussi la plus diversifiée des forêts européennes, avec 136 espèces d'arbres différents.

Les chênes dominent essentiellement en forêt privée avec environ 5 millions d'hectares. 

Deux espèces sont spécifiques en forêt privée : le châtaignier pour 6% et le peuplier avec 2% en surface plantée.


Photo - Châtaignier (jpg - 54 Ko)

Châtaignier

Photo - Peuplier (jpg - 57 Ko)

Peuplier


Photo - Pin maritime (jpg - 96 Ko)

Pin maritime

Un peu plus de 4,4 millions d’hectares sont constitués de forêts résineuses avec une grande diversité d’essences : pin maritime, pin sylvestre, sapin, épicéa, douglas…

Contrairement aux feuillus, la surface de peuplements résineux est en baisse depuis les années 1970 (-0,3 millions d'hectares).


Photo - Pin sylvestre (jpg - 80 Ko)

Pin sylvestre

Photo - Sapin pectiné (jpg - 99 Ko)

Sapin pectiné

Photo - Épicéa (jpg - 77 Ko)

Épicéa

Photo - Douglas (jpg - 86 Ko)

Douglas


Des sylvicultures variées

En forêt privée, les objectifs de gestion et de sylviculture sont variées. La futaie (53 %) constitue la majorité de la structure de la forêt privée. la conversion de taillis et mélange futaie-taillis vers la futaie est significative : c'est le fruit du travail du CNPF, qui privilégie une sylviculture favorisant la production de bois d'oeuvre depuis 50 ans.