Logo UCFF (png - 15 Ko)

L'UCFF - Les coopératives forestières

La coopération forestière rassemble 19 coopératives implantées sur tout le territoire national. Ces coopératives regroupent 120 000 propriétaires forestiers adhérents, gèrent 2 millions d’hectares de forêts et commercialisent annuellement 7 millions de m3 de bois, soit près de 30 % des volumes commercialisés en forêt privée, ce qui en fait le 1er approvisionneur groupé privé. Elles emploient 1 000 salariés et représentent un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros (chiffres fin 2015).

Les coopératives forestières et les organismes de gestion en commun

Les organismes de la coopération forestière sont crées et administrés par des producteurs forestiers pour :

  • mettre en commun des moyens matériels et humains nécessaires à une gestion durable et de qualité de la forêt,
  • améliorer les conditions d'approvisionnement du secteur de la 1ère transformation du bois.

3 valeurs fortes : proximité, réactivité, compétitivité.

 

Mettre en commun les moyens de gestion

ServicesCollecte et venteApprovisionnement
  • Gestion forestière
  • Documents de gestion
  • Maîtrise d'œuvre de travaux forestiers
  • Reboisements
  • Estimations, évaluations, expertises
  • Regroupement de l'offre
  • Ventes amiables
  • Ventes groupées
  • Abattage débardage transport
  • Ventes par contrats d'approvisionnement
  • Plants forestiers et graines
  • Protections gibier
  • Produits phytosanitaires
  • Petit matériel forestier
  • Equipements divers

 

Améliorer l'approvisionnement de la filière bois

Les coopératives et les groupements de gestion assurent le regroupement technique, économique et logistique de la production forestière privée, avec un objectif de fiabilisation quantitative et qualitative.

Le travail en réseau de ces organismes au sein de leur fédération nationale, l'UCFF, permet l'optimisation de services tels que :

  • production de plaquettes forestières pour le bois-énergie,
  • coordination des approvisionnements réalisés par plusieurs coopératives sur les mêmes sites industriels,
  • certification de la gestion durable des forêts de leurs adhérents,
  • recherche et développement de techniques innovantes : cartographie numérisée, logistique...

À consulter :