Idée reçue n°5 - En forêt, je ramasse ce que je veux ! Faux !

Les champignons, quel délice ! les châtaignes, quel régal ! Et toutes ces fleurs, quelles merveilles ! Oui, mais en forêt, on ne ramasse pas ce que l'on veut... 

Comme les autres produits de la forêt, les champignons n'appartiennent pas à tout le monde ! Ils appartiennent au propriétaire de la forêt, du bois ou de la garrigue où ils poussent.
Ceci est valable dans tous les cas, que la forêt soit privée ou publique, et qu'elle soit interdite par un panneau ou non.

Le ramassage pour consommation personnelle est souvent toléré en forêt publique et en forêt privée. Mais, comme toute tolérance, elle ne durera que tant que chacun fera preuve de bonne volonté et de modération !

Il est interdit de s'adonner à une récolte de champignons "industrielle" en forêt. Pour que chaque citoyen puisse "profiter" de la possibilité de se promener et du plaisir de cueillir, raisonnablement et avec délicatesse, quelques fleurs ou fruits sans risquer des ennuis, il doit respecter le milieu qui l'accueille et ne pas le dégrader.

Lorsque les visiteurs sont trop nombreux ou peu respectueux, le propriétaire décide parfois d'interdire les visites ou d'instaurer un permis de récolte. C'est son droit et cela protège la forêt et son écosystème des abus. Renseignez-vous et respectez cette décision éco-citoyenne !

À consulter :